• questions réponse (1) sur la dyspraxie par Laurie Denni

    est-ce-que la dyspraxie se guérie?
    malheureusement non mais on peu essayer de la contourner mais elle sera toujours la.


    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie

    peut t'on en mourir?
    heureusement non!

    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie

    As-tu des membres de ta famille atteint par la dyspraxie?
    non aucun !


    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    est ce que je dois ou pas dire à tous le monde qu'il est dyspra ou seulement au personne qui s'occupe de lui tous les jours?(dois je le crier sur les toit ou pas) quand pense tu ?
    je pense qu'en parler au personne qui s'occuppe de lui serait bien, je pense qu'il faudrait le dire à ses amis à sa famille au amis de la famille! mais pas non plus le dire tout de suite plutot positionné ça dans la conversation! plutot le dire quand on demande comment ça se passe à l'école par exemple!

    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    je me présente jem'appelle héloise je suis dispraxique et je suis dans une situation compliqué. déja je vais vous raconter mon histoire en maternelle on sentais que j'avait un gros décalage par apport aux autre je n'avait ni copains ni copine. en primaire ca a été la catastrophe je recevais beaucoup d'insulte mentales et phisique et toujours pas de copine. a la fin vu que jai fini par craquer 2 filles sont venues vers moi . ensuite en 6ème j'avais une copine vu que toutes les autres était partis a un autre collège elle sava itque j'était dyspraxie et elle m'as traie elle m'a fait beaucoup de crasse et je lui en veux j'ai oublier de préciser qu'elle endicapé aussi (elle un oeil en plastique;) en 5ème ca été sauf que je n'avait tours pas de copine . aujourd'hui je suis en 4ème 'j'ai 2 copine mais c'est avec les prof que ca flanche . je n'ai pas prix l'initiative de prendre mon livre il m'a dit "je ne vait pas te mettre la cuillère dans la bouche" et mon prof de sport m'a renvoyer de son cours avec un groupe de fille car on as mis tros de temps a s'habiller et les 2 filles qui m'attendait (alors qu'il avait dit aux filles de m'attendre) vont se faires coller que faire?
    dit au filles que ce n'est pas de ta feute et dit à ton prof que ce n'est pas non plus de ta faute si tu n'arrive pas à t'habiller asser vite et si il ne comprens pas demande à un e tes profs que te comprens de lui expliquer

    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    g oublie je voulais savoir si tu as eu l occasion de rencontrer personnellement m pokora.merci.
    bah' rencontré le mot est fort, j'ai pris une photo avec lui, et puis je lui ai dit "Je t'aime" il m'a répondu "merci" j'était trop contente ^^ =D ça a été le plus bel instant de ma vie <3 merci de la question ;)

    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    Bonjour, et félicitations pour ton blog, il permets d'être un peu moins perdu.
    Je suis maman de trois garçons et Quentin, l'ainé, agé de tout juste 6 ans souffre de dyspraxie (nous sommes évidemment passé par toute une batterie de tests avant que le diqagnostic ne soit posé). Je retrouve dans certains symptômes cités les caractéristique de Quentin, mais sur certains points, c'est diamétralement opposé, il est par exemple très habile. Lui, c'est le graphisme qui pose souci.
    Tu connais mieux que moi cette maladie et surtout étant toi même atteinte par ce handicap, je voulais ton avis. Mon fils n'a jamais vraiment posé de questions sur les rendez vous chez la psychomotricienne, chez le neuro psychologue, chez l'orthophoniste... C'est unenfant qui manque de confiance en lui, il est très timide, et je me demande si il vaut mieux lui expliquer clairement son handicap. N'est -il pas trop petit ? A ce jour, il semble qu'il ait quand même des copains, mais il vient d'entrer au CP et c'est l'apprentissage de la lecture, alors les écarts scolaires risquent de s'accentuer et donc peut être les relations avec les petits copains... Jusqu'ici, je lui ai expliqué que tous ces rendez vous étaient pour essayer de comprendre ses difficultés et de l'aider à les surmonter. Est ce suffisant ? Je précise que Quentin ne semble pas en demande de renseignements sur ce sujet.
    Je te remercie par avance de ta réponse et te félicites encore pour ton travail (comme quoi handicapé ne voudra jamais dire pas capable...)
    personnellement, je pense qu'il faudrait lui expliquer, même si il ne pose pas de question, car plus vite il saura, plus vite il pourra l'accepté, peut-être n'ose t'il tout simplement pas poser la question, j'éspère avoir votre question

    Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    Comment cela s'est passé pour toi... qui t'as annoncé que tu étais atteinte de dyspraxie ? Un médecin ou tes parents ?
    Alors enfaite j'était chez mon ortophoniste et il nous a dit à mon père et à moi que il avait trouvé ce que j'avais et que ça s'appellait une dyspraxie. On a demandé ce que c'était, il nous a expliqué et voilà donc enfaite pour moi c'est l'otophoniste qui me l'a annoncé.

     Questions réponses sur la dyspraxie par Laurie Denie
    Salut, je t'écris car je viens de découvrir la dyspraxie et je me reconnais beaucoup dans cette handicap. J'ai 16 ans, j'ai toujours eu une écriture maladroite et des difficultés à tracé des signes pourtant simples. Ensuite je ne suis toujours pas capable de faire mes lacets correctement, à chaque fois mes lacets sont mal fait et ce détache dans la journée, j'ai quelques difficultés pour m'habiller, je suis assez lent (toujours le dernier habillé en sport) et à ce qu'il parait je m'habille bizarement d'après les gens. Je suis souvent lent, quand je fait quelques choses rapidement je suis toujours très maladroit. J'ai des diffficultés à lire un texte à voix haute et quand je parle il n'est pas rare que les gens ne comprennent pas plusieurs choses et je mélange souvent les mots. J'ai de grosses difficultés avec les maths et suis nul en sport, surtout les sports comme le foot, le badminton... J'ai lu que certains ont du mal à descendre et monter les escalier aussi, au collège on se foutait toujours de moi car je descendait les escaliers bizarrement... J'étais très maladroit plus jeune, je le suis toujours assez mais moins. Et j'ai beaucoup de difficultés à m'organiser correctement, c'est très épuisant pour moi. Mon entourage, que ce soit parents, frères, amis, m'ont toujours traité de faigneant, d'incapables à cause de ça... A ton avis, est ce possible que je soit atteind de dyspraxie ? J'ai lu qu'un Neurologue pouvait diagnostiquer la dyspraxie, devrais je demander à mes parents de m'enmener en voir un ? Merci d'avance pour tes réponses et félicitations pour ton blog
      Eh bien, je pense effectivement qu'il soit possible que tu sois atteint de dyspraxie, un neurologue est une possibilité, mais je pense néanmoins que consulter un ortophoniste et lui poser le question est beaucoup plus adapté car de temps en temps les neurologues ne sont pas très au courant alors que les ortophonistes eux c'est leur métier.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :